Convention de stage

Oui, tout stage doit faire l’objet de la signature d’une convention de stage entre l’établissement d’enseignement supérieur, l’organisme d’accueil et le stagiaire avant le début du stage.

Vous, votre organisme de formation, l’organisme d’accueil, votre tuteur, votre maître de stage

Non, vous n’êtes pas assuré et vous courez des risques en cas d’accident.

Dans le cadre d'un stage conventionné, il s'agit d'une gratification.

Celle-ci est obligatoire pour les stages dont la durée dépasse les 308 h de présence soit 2 mois.

Voici les modalités de calcul :

1 jour = 7 heures de présence effective
1 mois = 154 heures de présence (22 jours x 7 heures)
2 mois = 308 heures de présence (154 heures x 2)

 

Déroulement du stage

Oui, la demande doit être faite avant la fin du stage et pour une durée maximum de 6 mois.

La durée légale est fixée à 35 heures / semaine.

La première question à se poser est : « Pourquoi ? »

Est-ce les missions ? l’ambiance de travail ? la charge de travail ? Une fois le problème identifié, nous vous conseillons d’en parler à votre tuteur de stage (même si le problème c’est lui). Exposez-lui votre ressenti ainsi que les faits et essayez de tomber sur un accord.

Vous pouvez également demander conseil à votre enseignant-référent ou à votre bureau des stages, ils pourront vous aider et vous conseiller.

Le maître mot : LA COMMUNICATION 😉

Interrompre son stage demande certaines précautions :

  • vérifiez avec votre établissements les modalités de rupture du stage
  • Informez votre tuteur de votre volonté de partir

Cette rupture doit se faire de manière professionnelle. Vous partez avec votre image et celle de votre école / université.

Félicitations !

Si votre embauche se fait dans les 3 mois après la fin du stage, la durée du stage est déduite de la période d'essai ! 

Elle est également prise en compte pour le calcul des droits liés à l'ancienneté.

Gratification & Avantages

Oui, vous avez droit aux tickets restaurants au même titre que les autres salariés.

Oui, vous avez droit au remboursement de vos frais de trajets au même titre que les autres salariés.